Le guide de votre bien-être à domicile

Cryothérapie

Les chambres de cryothérapie

cryothérapie

© Andrejs Pidjass - iStockphoto

Aux marges de la science-fiction, il n’est pas ici question de vous congeler vivants ! Les chambres de cryothérapie sont des lieux médicalisés placés sous surveillance permanente et dans lesquels on ne reste pas plus de quelques minutes.
  1. Les chambres cryogéniques
  2. Le cryosauna : un sauna par le froid

Les chambres cryogéniques

Les chambres de cryothérapie ont pour objectif de soumettre un sujet pendant quelques minutes à des températures inférieures à -100°C, provoquant ainsi une sorte de choc thermique réveillant les organes et accélérant la biochimie interne. Le principe de fonctionnement est celui du réflexe de lutte contre le froid. Le corps récupère ainsi plus vite des maladies et autres traumatismes. Les chambres cryogéniques vont habituellement par deux. La première est une sorte de palier pour ne pas trop brutaliser l’organisme : sa température est située entre -50°C et -70°C. Elle permet ensuite de passer dans la chambre de cryothérapie proprement dite où les températures oscillent entre -100°C et -140°C.

Pas d’inquiétude à avoir, les parties du corps les plus sensibles aux températures très basses sont bien protégées : les patients sont systématiquement équipés de protections aux mains, aux pieds, sur la bouche et les oreilles pour éviter les blessures et autres engelures. Lors des séances en chambre cryogéniques, la température de la peau baisse d’une dizaine de degrés, pouvant descendre en dessous de 10°C pais pas au-delà de 5°C. La température interne du corps reste naturellement stable par autorégulation. Le corps humain soumis aux températures très froides secrètes alors des endorphines qui favorisent l’analgésie. Les chambres de cryothérapie permettent de traiter différents troubles physiques tels que les rhumatismes, les douleurs articulaires, les traumatismes musculaires ou encore le psoriasis mais également des troubles psychologiques tels que l’insomnie ou le stress.

Le cryosauna : un sauna par le froid

Pouvant atteindre des températures avoisinant les -150°C, les cryosaunas utilisent l’évaporation de l’azote liquide comme source de froid. Le patient peut avoir la tête hors de l’appareil, ce qui lui permet de ne pas porter de protections sur la bouche ou les oreilles. Un maillot de bain en coton, des gants et des chaussettes restent indispensables. Comme toutes les techniques de cryothérapie par immersion, il convient de faire attention aux antécédents cardiaques du patient ainsi qu’à d’éventuelles contre-indications comme des maladies respiratoires, des affections des reins ou du foie…