Le guide de votre bien-être à domicile

Cryothérapie

Les différentes soins proposés en cryothérapie

cryothérapie

© Andrejs Pidjass - iStockphoto

La cryothérapie est une technique qui revêt de nombreuses formes, depuis l’immersion totale dans des chambres cryogéniques, jusqu’à des traitements locaux accessibles à tous.
  1. Poches de glaces et gels en application locales
  2. Cryothérapie gazeuse, azote liquide et neige carbonique

Poches de glaces et gels en application locales

Après un traumatisme musculaire ou articulaire, il est courant de placer une poche froide sur la zone à traiter pour calmer la douleur et éviter le développement d’un ½dème. Vous pouvez utiliser de simples glaçons que vous placez dans un linge humide mais il est plus confortable d’acheter en pharmacie une poche de gel que vous aurez toujours à portée de main dans le congélateur en cas de besoin. Ces modèles peuvent aussi être placés au micro-onde pour apporter de la chaleur dans certaines situations. Il existe également des gels à appliquer sur la peau en massant. Ces cryogels permettent notamment de soulager des jambes lourdes en améliorant la microcirculation.

Cryothérapie gazeuse, azote liquide et neige carbonique

On utilise généralement l’azote liquide pour traiter les kératoses, ces épaississements de la couche superficielle de la peau plus connus sous le nom de verrues, papillomes, durillons et autres cors. La technique peut être assez douloureuse selon le type de lésion mais aussi selon l’âge de la personne traitée. Généralement, l’azote liquide est utilisé sous forme de bombe, pulvérisé à une température de -195°C. Une séance de cryothérapie à l’azote liquide ne dépasse pas le plus souvent les 20 minutes. La réfrigération de la zone à traiter se fait grâce à un tampon en coton ou par l’intermédiaire d’un pistolet.

La neige carbonique est, quant à elle, utilisée grâce à un tube de cuivre. Elle est conservée à une température -7°C et permet principalement de traiter les hyperpigmentations, les verrues, les papillomes mais aussi les angiomes (des amas de petits vaisseaux entremêlés), les hystiocytofibromes (de petites tumeurs dures) ou les crêtes de coq, des végétations vénériennes.